Smart Agriculture : SMAG choisit le Cloud Ikoula

Boulogne-Billancourt, France, 28 mai 2016

Filiale d’Invivo et référence de l’IT agricole en France depuis 15 ans, SMAG édite une gamme logicielle high-tech destinée au pilotage des exploitations et à la gestion des productions agricoles et agro-industrielles. Proposées aux agriculteurs par le réseau puissant de la distribution agricole (coopératives et négoces), les plates-formes sont accessibles via le web sur PC et supports mobiles (tablette, smartphone) via un abonnement annuel. L’ensemble des outils proposés répond aux problématiques de gestion technique, agronomique, économique, réglementaire et environnementale des professionnels, quelle que soit leur filière (végétale, arboricole, maraichère, vitivinicole, animale) ou la taille de leur structure.

Acteur clé au service de la performance des exploitations et de la qualité des rendements, reconnu  par de nombreux grands comptes comme un fournisseur d’innovation de référence, SMAG travaille aujourd’hui sur les besoins des agriculteurs de demain : simplification de la saisie des données administratives, gestion réglementaire, sécurisation et valorisation de l’information technique et agronomique, agriculture de précision, applications mobiles ou autres objets connectés qui nécessitent des technologies pointues d’observation de la terre.

Leurs deux solutions phares, agreo et atland, sont utilisées par plus de 30 000 utilisateurs situés majoritairement en France mais également en Europe. L’éditeur a récemment entreprit une stratégie d’expansion à l’international et pourrait ainsi voir le nombre de ses utilisateurs étrangers considérablement augmenter à moyen terme.

En 2012, SMAG a effectué un appel d’offres pour l’hébergement de ses applications dans le but de trouver un nouveau prestataire capable de répondre au mieux à ses besoins et à ses ambitions. L’entreprise désirait faire appel à un hébergeur ayant une approche humaine et partenariale afin de bénéficier de plus de réactivité, de souplesse, d’évolutivité dans la gestion des plates-formes logicielles et surtout d’un accompagnement personnalisé.

 

Pour le choix du prestataire, de nombreux critères paraissaient essentiels : 

  • La haute disponibilité et la continuité des services : les solutions logicielles de SMAG sont incontournables pour centraliser, valoriser et exploiter en temps réel toutes les données relatives à l’exploitation agricole (gestion des parcelles, traçabilité des interventions, bilans technico-économiques, suivi des cultures et/ou élevage bovin, plans de fertilisation, etc…)  
  • La possibilité de bénéficier d’un PRA (Plan de Reprise d’Activité) : il était primordial pour l’éditeur de trouver un prestataire capable de leur assurer une sécurité et une sauvegarde multi-sites, mais également un PRA en cas de sinistre.
  • L’évolutivité : SMAG souhaitait un hébergeur apte à déployer et infogérer une infrastructure plus importante, afin de suivre son évolution et celle de ses clients au fil des années. 

 

C’est à la suite de cet appel d’offre que la société SMAG a choisi de collaborer avec Ikoula. Répondant parfaitement au cahier des charges, aussi bien du point de vue de la performance que de la tarification, l’hébergeur a su convaincre le Directeur Qualité Support Exploitation, Fabien Laurière.

La taille humaine de la société et l’accompagnement de ses équipes techniques au quotidien ont fait partie des valeurs ajoutées de l’hébergeur– aux côtés de particularités techniques comme la proximité avec les technologies Microsoft.

Un autre point important pour SMAG concernait le stockage de ses données en France.

En effet, dans le secteur agricole, certaines informations, notamment liées à la traçabilité des interventions sur parcelles sont critiques pour les clients distributeurs de SMAG comme pour les agriculteurs, qui souhaitent avoir la maîtrise et la pleine propriété de leurs données. Ikoula est propriétaire de ses Data Centers situés en France et garantit de fait que les données qui lui sont confiées restent sous l’autorité de la loi européenne et française.

Ce point a fait toute la différence entre Ikoula et ses concurrents lors de cet appel d’offre.  

 

Un projet ayant évolué au fil des années

Les premiers clients en production sur les plates-formes Ikoula ont été accueillis en janvier 2013, puis les autres utilisateurs ont été progressivement transférés au cours des huit mois suivants. L’offre a depuis fortement évolué. En effet, SMAG dispose aujourd’hui d’une cinquantaine de serveurs chez Ikoula, dont la majorité est redondée. L’ensemble de l’infrastructure est infogérée en niveau 3, c’est-à-dire qu’Ikoula prend en charge toute la sauvegarde des données et que le client garde la main sur l’administration de son application.

 

Une collaboration fructueuse

Ikoula a élaboré, en collaboration avec l’équipe informatique de SMAG, un cahier de procédures. Lorsqu’une situation problématique se présente sur une plate-forme, une chaîne de réactions prédéfinies et organisées par Ikoula se déclenche automatiquement pour améliorer la capacité de réaction.

Cette collaboration a également permis d’apporter plus de souplesse à l’hébergement des solutions agreo et atland, ainsi que le développement de nouveaux services. Par exemple, Ikoula a mis en place une plate-forme dédiée de supervision de l’ensemble de l’infrastructure. Cette dernière permet d’obtenir un suivi complet en temps réel des indicateurs clés.

Dans le futur, l’éditeur prévoit de faire appel à Ikoula pour développer une solution de gestion de ses données en Big Data car la « Smart Agriculture » se développe. Les données agricoles enregistrées dans les plates-formes web agreo et atland par SMAG sont de plus en plus nombreuses et issues de technologies diverses déployées en agriculture de précision (imagerie par drone ou satellite, pièges insectes connectés, station météo etc.)

 

Un accompagnement à l’international

La collaboration entre les deux sociétés va se poursuivre à l’international. Tout comme Ikoula, SMAG, déjà bien implanté en France, cherche à étendre sa gamme logicielle et ses services associés dans plusieurs parties du monde : l’Amérique du Sud, les Etats-Unis, l’Asie du Sud-Est et également dans une partie de l’Europe.

La récente ouverture d’Ikoula Nederland, suite au rachat de l’hébergeur néerlandais Ermis, ainsi que les partenariats établis par Ikoula pour ouvrir des instances Cloud en Floride, à Singapour, en Allemagne et aux Pays-Bas, permettront sans aucun doute à SMAG de se rapprocher de ses futurs clients afin de minimiser les délais de latence et leur offrir accompagnement optimal.