-

Belacom utilise Ikoula pour héberger son CRM et sa solution de marketing omnicanal

La société Belacom a choisi de collaborer avec Ikoula, expert français de l’hébergement Cloud et classé premier en termes de performances* des Cloud CloudScreener / Cedexis du JDN, pour héberger quelques millions de données de contacts.

Fondée en 2012, cette petite PME française de 15 personnes, basée à Boulogne - Billancourt (92), accompagne un portefeuille de 200 clients sur des problématiques d’email et SMS marketing. Peu de temps après son lancement, la société va plus loin dans son activité de distribution de solutions, et décide de concevoir sa propre plate-forme d’email marketing en mode SaaS.

 

Comme toutes les solutions fonctionnant en SaaS, le logiciel développé par Belacom nécessitait l’utilisation d’un serveur pour être hébergé (contacts clients, emailing, sms, newsletters, etc.) ; y compris pour le CRM maison permettant à la société de gérer ses clients, les facturations… Même si la société utilisait déjà les services d’une solution concurrente pour l’hébergement du logiciel, Belacom souhaitait trouver un nouveau partenaire plus compétitif et flexible, pour l’accompagner dans son offre de services marketing.

À ce titre, en juin 2014, la société effectue un benchmark Internet des meilleures solutions référencées sur le marché pour trouver l’hébergeur parfaitement adapté à ses besoins et à sa problématique. Les critères de sélection, essentiels, retenus pour cette recherche sont alors : le prix, la stabilité et la performance. Après avoir étudié plusieurs offres, Belacom retient finalement celle d’Ikoula en juillet 2014, identifié comme l’acteur français de référence sur le marché. Par ailleurs l’hébergeur figure au portefeuille clients de la société, une opportunité qui a permis aux deux acteurs de s’identifier mutuellement et de conforter ce choix.

« Nous avions déjà un serveur chez la concurrence, mais c’était plus onéreux et nous ne l’avions pas pris très performant. Nous souhaitions quelque chose de plus scalable et surtout ne pas être limité en terme de puissance pour faire évoluer nos serveurs facilement. » explique Yann Paumier, Directeur technique de Belacom.

La mise en place a nécessité un peu temps et quelques changements, compte tenu de contraintes technologiques. Initialement, les données étaient stockées sur un serveur dédié sous Windows serveur 2012 générant des coûts importants. L’équivalent de l’époque proposé par Ikoula était déjà plus avantageux, c’est l’une des raisons qui a motivé ce changement.

 

Aujourd’hui, Belacom a adopté le Cloud public de la division Ikoula Express Hosting, une solution clé en main dotée d'une interface unique comprenant un outil d’orchestration CloudStack, un load balancer, des règles de firewall et une API compatible EC2. L’instance créée au départ est une machine Linux, Debian, 2 CPU avec 4Go de mémoire. Le choix du Cloud permet à la société de bénéficier d’une facturation à la consommation et d’une grande flexibilité.

En effet, il est possible de faire évoluer la machine en fonction de ses besoins, via l’interface de la plate-forme en ligne. Ainsi, Belacom peut librement gérer son serveur, ajouter, supprimer et monitorer des machines virtuelles ; gérer ses consommations en direct et les ressources réseaux (ou même systèmes) sans avoir à se connecter au serveur ou avoir recours au service client.

« Dans notre métier, quand on crée une plate-forme comme celle-ci en SaaS, il est très difficile d’appréhender exactement les ressources dont on aura besoin au moment où les clients se connecteront à la plate-forme. On ne sait jamais à l’avance comment cela va fonctionner, se vendre, comment les clients vont arriver… pour cette raison nous avions besoin de démarrer avec une petite machine et pouvoir ajouter des instances à tout moment en cas de besoin » ajoute Yann Paumier. Grâce à cette offre, Belacom bénéficie ainsi d’une solution équivalente à la précédente pour un coût divisé par deux.

 

La solution a d’autres atouts, notamment la présence de disques SSD rendant les serveurs beaucoup plus rapides qu’avec une configuration classique. De plus, Belacom a désormais la possibilité d’importer ses propres images systèmes de machines virtuelles directement dans l’interface, ce qui lui permet de gagner du temps sur le déploiement et la configuration de ses machines. Enfin, la virtualisation permet à l’agence de se libérer des éléments physiques (alimentation, etc.) et de la sécurisation de la plate-forme grâce au pare-feu intégré. Depuis sa mise en place, aucun blocage n’a été rencontré, ce qui prouve la qualité et la stabilité de l’infrastructure Cloud d’Ikoula. En effet, avec l’offre concurrente le serveur était déjà tombé plusieurs fois, rendant impossible l’accès des clients à la solution Belacom,

D’ailleurs, le « service d’accompagnement client » est au coeur des valeurs de la société Ikoula, qui s’engage sur la qualité et les services. En témoigne Yann Paumier : « Nous avons été très bien accompagnés, par email et par téléphone, sur la mise en place du serveur et même dans l’installation de l’OS Linux. Ikoula fournit une solution, certes, mais en plus de cela le service client nous a accompagné pour une installation optimale. Il a pris en main la machine et nous avons gagné beaucoup de temps au démarrage ».

Enfin, la culture française a toujours le vent en poupe et a également été un faire-valoir dans le choix du partenaire, Ikoula étant une entreprise française dont les Datacenters sont basés en France (Reims et Eppes).